BêTiZeS AcIdUlÉeS

De ToUt PoUr ToUs ! Venez y faire un tour, vous trouverez quelque chose qui vous convient !!! Romans, photos, potins, recettes, etc...
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 c'était un ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
~Dominique~
Grisettes de Montpellier
Grisettes de Montpellier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6732
Age : 50
Localisation : Sud Seine et Marne FRANCE
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: 16 juillet 1942 : rafle du Vel' d'Hiv'   Lun 16 Juil - 17:09

Sur l'ordre du gouvernement de Vichy, 4500
policiers français arrêtent 13000 juifs à Paris. Ces milliers de
personnes sont regroupées pendant 4 jours au Vélodrome d'Hiver (Vel'
d'Hiv') avant d'être déportées dans les camps de concentration de
Drancy, Pithiviers ou Beaune-la-Rolande.
En 1986, des plaques commémoratives sont inaugurées rue Nélaton en souvenir des victimes de cet acte odieux.


_________________
Il y a l'amour. Et puis il y a la vie, son ennemie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Dominique~
Grisettes de Montpellier
Grisettes de Montpellier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6732
Age : 50
Localisation : Sud Seine et Marne FRANCE
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: 17 juillet 1995 : mort de Fangio, célèbre pilote automobile   Mar 17 Juil - 16:57


Dès l'âge de 23 ans, en 1934, Juan Manuel Fangio est sacré champion d'Argentine.

L'Argentin
remporte 5 fois le titre mondial dont 4 fois consécutivement (1951, 54,
55, 56, et 57). Durant ces années, il représente selon les journalistes
sportifs "le nec plus ultra" du pilote automobile. Par sa science du
pilotage et son remarquable sang-froid, il devient un des plus célèbres
pilotes de course automobile.

Le 23 janvier 1958, en pleine
révolution cubaine, le champion du monde automobile argentin, est
enlevé pendant 28 heures par Fidel Castro et ses hommes. Fangio
abandonne la compétition en 1958. Durant de longue année, l'expression
"se prendre pour Fangio" est synonyme de prouesses au volant.

_________________
Il y a l'amour. Et puis il y a la vie, son ennemie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Dominique~
Grisettes de Montpellier
Grisettes de Montpellier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6732
Age : 50
Localisation : Sud Seine et Marne FRANCE
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: 18 juillet 1947 : en Palestine, l'Exodus est refoulé ..   Mer 18 Juil - 14:10






18 juillet 1947 : en Palestine, l'Exodus est refoulé par les britanniques

Le 10 juillet , le paquebot Président-Wardfield
appareille du port de Sète en France en direction de la Palestine. A
son bord, 4400 juifs, survivants des camps de l'Allemagne nazie.
Pendant la traversée, les passagers nomment le navire et leur
expédition Exodus en souvenir du périple de Moïse vers la Terre sainte.
Arrivés le 18 juillet dans le port de Haïfa, les passagers sont
refoulés par les Britanniques qui administrent la Palestine. Le navire
est reconduit sous escorte militaire jusqu'à Marseille, le 27 juillet,
où les passagers refusent de débarquer. Le 7 septembre, les passagers
récalcitrants sont débarqués de force et avec violence dans le port de
Hambourg. De nombreux émigrants juifs de l'Exodus finissent par
rejoindre clandestinement la Terre d'Israël.







_________________
Il y a l'amour. Et puis il y a la vie, son ennemie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kali.SsBbw
Grisettes de Montpellier
Grisettes de Montpellier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6712
Age : 34
Localisation : Rive-Sud de Montréal
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: c'était un ...   Mer 18 Juil - 14:12

~Dominique~ a écrit:





18 juillet 1947 : en Palestine, l'Exodus est refoulé par les britanniques

Le 10 juillet , le paquebot Président-Wardfield
appareille du port de Sète en France en direction de la Palestine. A
son bord, 4400 juifs, survivants des camps de l'Allemagne nazie.
Pendant la traversée, les passagers nomment le navire et leur
expédition Exodus en souvenir du périple de Moïse vers la Terre sainte.
Arrivés le 18 juillet dans le port de Haïfa, les passagers sont
refoulés par les Britanniques qui administrent la Palestine. Le navire
est reconduit sous escorte militaire jusqu'à Marseille, le 27 juillet,
où les passagers refusent de débarquer. Le 7 septembre, les passagers
récalcitrants sont débarqués de force et avec violence dans le port de
Hambourg. De nombreux émigrants juifs de l'Exodus finissent par
rejoindre clandestinement la Terre d'Israël.










Shocked

_________________
...

I NEvEr WaNtEd To Be DiffErEnT I JuSt WaNtEd To Be ME !!!

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Dominique~
Grisettes de Montpellier
Grisettes de Montpellier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6732
Age : 50
Localisation : Sud Seine et Marne FRANCE
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: 20 juillet 1944 : attentat manqué contre Hitler   Ven 20 Juil - 13:53

Dès le 11 juillet 1944, le Colonel von
Stauffenberg, accompagné du général Beck, du Maréchal von Witzleben et
d'autres complices, décident d'éliminer simultanément Hitler, Goering
et Himmler : c'est l'opération Walkyrie. Mais pour de multiples
raisons, l'attentat est repoussé au 20 juillet. Goering et Himmler sont
absents, mais Staufenberg ne veut plus attendre. Lors de la réunion
d'état-major au quartier général du führer à Rastenburg, en
Prusse-Orientale, Stauffenberg prend place près de Hitler et dépose
contre le pied de la table une serviette contenant une bombe.

Il
prétexte un coup de téléphone et sort de la salle, 4 minutes avant
l'explosion. Pendant ce temps, un officier, gêné par la serviette, la
dépose de l'autre côté du pied de la table. La bombe explose à 12h 42.
Elle provoque la mort de 4 hommes et en blesse plusieurs gravement.
Hitler reçoit une poutre sur le dos, a les tympans éclatés, un bras
paralysé, et les cheveux brûlés. Il doit la vie au déplacement de la
serviette lui permettant ainsi d'être relativement protégé du souffle
de l'explosion par le pied de la table.

A 23h tous les complices sont arrêtés et exécutés sur-le-champ.
Hitler
fait face à une opposition croissante, de nombreux officiers supérieurs
ayant approuvé cet attentat. S'ensuivront 7000 arrestations et 5000
exécutions. Au total, Hitler échappa à une douzaine de tentatives
d'assassinat, toutes ayant échoué pour cause de problème technique ou
changement de programme de dernière minute.

_________________
Il y a l'amour. Et puis il y a la vie, son ennemie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Dominique~
Grisettes de Montpellier
Grisettes de Montpellier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6732
Age : 50
Localisation : Sud Seine et Marne FRANCE
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: 21 juillet 1969 : l'homme marche sur la lune   Sam 21 Juil - 12:28

Le 16 juillet, la fusée Saturne 5 lance Apollo 11
depuis cap Kennedy en Floride. Après 4 jours de vol, le module lunaire
Eagle se pose sur l'astre mort, dans la mer de la tranquilité.

C'est à
3h56, le 21 juillet 1969 (heure de Paris), que Neil Armstrong pose le
pied sur le sol lunaire (21h56 le 20 juillet 1969, heure de Houston).


Buzz Aldrin le rejoindra 15 minutes plus tard, tandis que Micheal
Collins reste en orbite à 100 km d'altitude de la Lune. Les deux
astronautes américains restent 13 heures sur la surface, et prélèvent
des échantillons du sol. Ils rejoignent ensuite Micheal Collins et
reviennent sur Terre, où ils passent 17 jours en quarantaine par mesure
de sécurité.

Il
y a eu 6 autres missions Apollo prévues avec alunissage dont une,
Apollo 13, interrompue en plein espace, et donc sans avoir touché le
sol lunaire.

La "Jeep lunaire" est apparue lors du programme Apollo 15.

Au total, environ 380 kg de roche furent prélevés.


_________________
Il y a l'amour. Et puis il y a la vie, son ennemie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Dominique~
Grisettes de Montpellier
Grisettes de Montpellier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6732
Age : 50
Localisation : Sud Seine et Marne FRANCE
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: 4 août 1914 : début de la première guerre mondiale   Sam 4 Aoû - 17:21

La première guerre mondiale est l'aboutissement
d'une lente dégradation des relations entre les nations. Deux blocs
antagonistes se sont liés par des alliances ce qui entraînera 35 pays
dans les hostilités.

Le
28 juin 1914, l'archiduc d'Autriche François-Ferdinant est assassiné à
Sarajevo en Bosnie-Herzégovine. Un mois plus tard, le 28 juillet,
l'Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie soutenue par la
Russie.

Le 1er août c'est au tour de l'Allemagne, alliée à l'Autriche
de déclarer la guerre à la Russie, puis à la France deux jours plus
tard.
Le gouvernement français, prend les pleins pouvoirs le 4 août.

Les
États-Unis entrent dans la bataille en 1917, suite à des attaques de
sous-marins allemands contre des navires marchands ou civils de pays
neutres. Cette même année éclate la révolution Bolcheviks en Russie.
Lors de la Grande Guerre, 65 millions de soldats s'affrontèrent.

8,5 millions moururent et 20,5 millions furent blessés.
Côté civils, on estime que 10 à 13 millions d'entre eux périrent du fait de la guerre, de façon directe ou indirecte.


_________________
Il y a l'amour. Et puis il y a la vie, son ennemie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Dominique~
Grisettes de Montpellier
Grisettes de Montpellier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6732
Age : 50
Localisation : Sud Seine et Marne FRANCE
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: 6 août 1945 : les Américains larguent une bombe atomique   Lun 6 Aoû - 9:55


6 août 1945 : les Américains larguent une bombe atomique sur Hiroshima


Depuis la "superforteresse" B-29 Enola Gay , une bombe atomique baptisée " Little Boy
" est larguée sur Hiroshima le 6 août.

Par cet acte dont la violence
engendrera 78000 morts et plusieurs milliers de blessés, le président
Truman entend faire capituler le Japon, qui malgré sa flotte presque
déjà détruite ne cède pas.

Le 9 août, une deuxième bombe sera lâchée
sur la ville de Nagasaki (atteinte par erreur par manque de visibilité
dû à la météo), faisant 36000 morts et 40000 blessés.

Suite à cette
deuxième attaque, le Japon annonce sa capitulation le 14 août, qui sera
définitive et sans condition le 2 septembre 1945. Le Japon échappe
ainsi à une troisième bombe atomique envisagée par les États-Unis.


_________________
Il y a l'amour. Et puis il y a la vie, son ennemie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Dominique~
Grisettes de Montpellier
Grisettes de Montpellier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6732
Age : 50
Localisation : Sud Seine et Marne FRANCE
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: 7 août 1947 : arrivée du radeau Kon-Tiki   Mar 7 Aoû - 10:37






7 août 1947 : arrivée du radeau Kon-Tiki en Polynésie française

Après un voyage de 6900 km, le Kon-Tiki (du nom
du dieu du Soleil chez les Incas) aborde l'archipel de Tuamotu en
Polynésie française. Le savant norvégien Thor Heyerdhal prouve ainsi sa
théorie selon laquelle les peuples sud-américains ont pu traverser
l'océan et s'installer dans les îles du Pacifique, il y a plusieurs
milliers d'années.
Thor Heyerdhal et ses 5 compagnons avaient quitté le Pérou à Callao pour la Polynésie à bord du Kon-Tiki , radeau de 13,7 m de long, réplique d'une ancienne embarcation inca, construite avec des rondins de bois de balsa.


_________________
Il y a l'amour. Et puis il y a la vie, son ennemie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Dominique~
Grisettes de Montpellier
Grisettes de Montpellier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6732
Age : 50
Localisation : Sud Seine et Marne FRANCE
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: 8 août 1974 : démission de Richard Nixon   Mer 8 Aoû - 9:16


8 août 1974 : démission de Richard Nixon






Le 8 août 1974, le président américain Richard
Nixon démissionne de ses fonctions de président des États-Unis. Sa
démission résulte du scandale du Watergate qui l'a entraîné à deux ans
de lutte acharnée.

En effet, en juin 1972, des voleurs sont aperçus
mettant des écoutes dans le bâtiment du Parti démocrate à Washington,
le Watergate. Des enquêteurs verront que ces derniers sont liés au
comité pour la réélection du président Nixon.

Des bandes enregistrées à
la Maison-Blanche prouvent que Nixon est personnellement responsable de
cette affaire et que ces proches collaborateurs sont, eux aussi,
impliqués.

Ainsi
Nixon préfère se retirer de la présidence plutôt que de voir ses
fonctions enlevées par le Congré. Le vice-président Gerald Ford lui
succède et devient alors le 38ème président des États-Unis.

_________________
Il y a l'amour. Et puis il y a la vie, son ennemie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Dominique~
Grisettes de Montpellier
Grisettes de Montpellier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6732
Age : 50
Localisation : Sud Seine et Marne FRANCE
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: 23 août 1939 : signature du pacte de non-agression ...   Jeu 23 Aoû - 16:02




23 août 1939 : signature du pacte de non-agression entre Hitler et Staline

Ce pacte est conclu pour dix ans et comporte des
clauses secrètes, celles-ci édifiant des zones d'influence en Europe
centrale (la Pologne étant la principale victime). Ainsi l'Allemagne et
l'U.R.S.S. ne peuvent s'attaquer mutuellement et elles doivent se
partager l'Europe. L'Union soviétique a affirmé qu'elle
n'interviendrait pas en cas d'un conflit en Europe. Refusant la
signature d'un pacte d'assistance mutuelle avec la France et le
Royaume-Uni, Staline voit dans le pacte germano-soviétique un moyen
d'agrandir son régime.

_________________
Il y a l'amour. Et puis il y a la vie, son ennemie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Dominique~
Grisettes de Montpellier
Grisettes de Montpellier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6732
Age : 50
Localisation : Sud Seine et Marne FRANCE
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: 24 août 1968 : explosion de la première bombe H française   Ven 24 Aoû - 12:45

C'est le samedi 24 août 1968 à 19H30 (heure de
Paris), que la première bombe H française explose au-dessus du lagon de
l'atoll de Fangataufa, dans le Pacifique. Mise en oeuvre à 600 mètres
d'altitude au-dessus du champ de tir, la bombe H symbolise
l'indépendance et la sécurité de la France. Elle donnera naissance à
une bombe à hydrogène opérationnelle. De plus, ses têtes
thermonucléaires remplaceront les têtes d'origine des missiles
balistiques stratégiques.

_________________
Il y a l'amour. Et puis il y a la vie, son ennemie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Dominique~
Grisettes de Montpellier
Grisettes de Montpellier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6732
Age : 50
Localisation : Sud Seine et Marne FRANCE
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: 25 août 1944 : libération de Paris   Sam 25 Aoû - 13:31


La 2e division blindée du général
Leclerc et les résistants entrent à Paris le 25 août 1944, où ils
mettent fin à quatre ans d'occupation. Les points de résistances
allemands (tel que l'Hôtel de ville) sont attaqués au prix de combats
meurtriers, le général von Cholltitz est emmené pour signer l'acte de
capitulation de l'ensemble des troupes allemande de Paris. Ce dernier
avait ordonné de brûler la ville entière plutôt que de capituler.
Dans
la soirée, le général de Gaulle s'installe au ministère de la Guerre
comme chef du Gouvernement provisoire de la république française. C'est
ainsi que Paris est enfin libérée. De Gaulle est acclamé par la
population et reçoit l'adhésion du Conseil national de la Résistance.

_________________
Il y a l'amour. Et puis il y a la vie, son ennemie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Dominique~
Grisettes de Montpellier
Grisettes de Montpellier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6732
Age : 50
Localisation : Sud Seine et Marne FRANCE
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: 26 août 1974 : mort de Charles Lindberg   Dim 26 Aoû - 14:33


Le pilote américain Charles Lindberg s'éteint à Hawaï à l'âge de 72 ans.

Le
célèbre aviateur effectua la traversée de l'Atlantique nord à bord de
son monoplan monomoteur de 220 cv, sans carte et sans visibilité. Parti
de New York le 21 mai 1927, c'est après un vol de 33h27 sans escale à
bord de son avion, le Spirit of St Louis, qu'il atterrit au Bourget,
près de Paris. Une foule de 300 000 personnes acclame et porte en
triomphe le héros âgé de 25 ans. Son exploit lui rapporte la somme de
25000 dollars.

Le 2 mars 1932, le fils de Charles Lindberg, âgé de
18 mois est enlevé. Les Lindberg paient la rançon exigée mais l'enfant
est retrouvé mort le 12 mai de la même année.

Le 3 avril 1936, Hauptmann, l'assassin du bébé, est passé sur la chaise électrique après un long procès.

Pendant
la seconde guerre mondiale, Lindberg affiche ses sympathies
pro-allemandes et milite contre l'entrée en guerre des États-Unis.

A
la fin de sa vie, il lutte contre les avions supersoniques commerciaux
et le "Concorde" en particulier, pour des raisons écologiques.

_________________
Il y a l'amour. Et puis il y a la vie, son ennemie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Dominique~
Grisettes de Montpellier
Grisettes de Montpellier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6732
Age : 50
Localisation : Sud Seine et Marne FRANCE
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: 27 août 1928 : signature du pacte Briand-Kellog   Lun 27 Aoû - 11:09

Le 27 août 1928, est signé le pacte Briand-Kellog
par toutes les grandes puissances occidentales (60 en tout). Ce pacte
interdit le recours à la guerre nationale, sauf en cas de défense. Il
met en avant trois grands personnages : Briand, ministre des Affaires
étrangères en France (il est le premier à proposer le pacte entre la
France et les États-Unis), Kellog, secrétaire d'État américain et
Stresemann pour l'Allemagne. Ce pacte reprend un principe de la S.D.N.
en 1925 (ancêtre de l'O.N.U.) mais auquel les États-Unis ne
participaient pas : la guerre, autrefois un droit divin, devient
illégale.

_________________
Il y a l'amour. Et puis il y a la vie, son ennemie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Dominique~
Grisettes de Montpellier
Grisettes de Montpellier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6732
Age : 50
Localisation : Sud Seine et Marne FRANCE
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: 28 août 1963 : discours de Martin Luther King   Mar 28 Aoû - 11:27

Le pasteur Martin Luther King, défenseur des
droits civiques, organise une marche de la liberté sur Washington : la
plus grande de l'histoire pour la reconnaissance des droits civiques.
Plus de 250 000 personnes, dont 90% de Noirs, défilent dans les rues et
se rassemblent sous la statue de Lincoln en manifestant pacifiquement.
Lors de ce regroupement, le pasteur noir s'adresse à la foule afin de
montrer son opposition aux ségrégationnistes qui persistent toujours.
Son discours commence par la fameuse phrase : "
I have a dream " ("J'ai un rêve") et finit en évoquant la lutte contre la ségrégation raciale aux États-Unis.

_________________
Il y a l'amour. Et puis il y a la vie, son ennemie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kali.SsBbw
Grisettes de Montpellier
Grisettes de Montpellier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6712
Age : 34
Localisation : Rive-Sud de Montréal
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: c'était un ...   Mar 28 Aoû - 13:59

~Dominique~ a écrit:
Le pasteur Martin Luther King, défenseur des
droits civiques, organise une marche de la liberté sur Washington : la
plus grande de l'histoire pour la reconnaissance des droits civiques.
Plus de 250 000 personnes, dont 90% de Noirs, défilent dans les rues et
se rassemblent sous la statue de Lincoln en manifestant pacifiquement.
Lors de ce regroupement, le pasteur noir s'adresse à la foule afin de
montrer son opposition aux ségrégationnistes qui persistent toujours.
Son discours commence par la fameuse phrase : "
I have a dream " ("J'ai un rêve") et finit en évoquant la lutte contre la ségrégation raciale aux États-Unis.


Vive Martin Luther King Jr !!! Very Happy

_________________
...

I NEvEr WaNtEd To Be DiffErEnT I JuSt WaNtEd To Be ME !!!

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Dominique~
Grisettes de Montpellier
Grisettes de Montpellier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6732
Age : 50
Localisation : Sud Seine et Marne FRANCE
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: 29 août 1924 : les Allemands acceptent le plan Dawes   Mer 29 Aoû - 11:40

La signature du traité de Versailles en 1919
impose à l'Allemagne vaincue de lourdes réparations de guerre en faveur
de la France. Les montants sont discutés à Londres en mars 1921. Devant
les sommes astronomiques réclamées par la France, l'Allemagne négocie
pour seulement 30 à 40% du montant.

Après
avoir cédé, en mai 1921, le gouvernement du Reich organise dès novembre
1921 sa propre banqueroute pour se soustraire aux premiers versements
du remboursement. En 1922, la France décide de faire pression en
occupant la Ruhr. L'occupation débute en février 1923 et prive de
charbon le reste de l'Allemagne. Rapidement la résistance allemande
s'organise et passe à l'action (sabotages, meurtres, fabrication de
billets de banque à outrance). En juillet 1923, l'Angleterre condamne
l'occupation française - non pas sur le but, mais sur les moyens - car
le chômage britannique y serait lié.

En 1924, les britanniques
s'inspirant du plan américain, issu du rapport Dawes, proposent à
l'Allemagne de diminuer sa dette, de rééchelonner les remboursements,
de prêter des capitaux américains, et des remboursements indirects par
hypothèques sur les industries et chemins de fer. Le plan prévoit
également l'évacuation de la Ruhr dans les 12 mois suivant sa
signature.

_________________
Il y a l'amour. Et puis il y a la vie, son ennemie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Dominique~
Grisettes de Montpellier
Grisettes de Montpellier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6732
Age : 50
Localisation : Sud Seine et Marne FRANCE
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: 30 août 1963 : mise en service du téléphone rouge ...   Jeu 30 Aoû - 13:34






30 août 1963 : mise en service du téléphone rouge entre l'U.R.S.S. et les États-Unis


Le téléphone rouge est entré en
service le 30 août 1963 entre la Maison-Blanche et le Kremlin. Ce mode
de communication directe entre les États-Unis et l'U.R.S.S. doit
permettre d'éviter les risques d'une guerre nucléaire déclenchée
accidentellement. En effet, un an après la crise de Cuba, qui avait
failli provoquer une guerre de ce type (dû aux missiles soviétiques
installés à Cuba), la peur d'un accident de ce genre est encore
présente.
L'acceptation
du téléphone rouge par l'U.R.S.S. le 5 avril 1963, a fait preuve de
satisfaction par le département d'État, qui a tout de même dit qu'il
aimerait établir un télétype, les messages écrits réduisant les
confusions de traduction.

_________________
Il y a l'amour. Et puis il y a la vie, son ennemie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Dominique~
Grisettes de Montpellier
Grisettes de Montpellier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6732
Age : 50
Localisation : Sud Seine et Marne FRANCE
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: 31 août 1997 : mort de la princesse de Galles, Diana   Ven 31 Aoû - 13:13

Le 31 août 1997 la princesse Diana meurt dans un
accident de voiture à Paris. La princesse rentrait d'une soirée,
lorsque la limousine qui la conduisait, a heurté, à très grande
vitesse, le mur d'un tunnel situé près des quais de la Seine.

Diana,
son ami Dodi Al Fayed et le chauffeur sont mort sur le coup.

L'annonce
de sa mort a provoqué en Angleterre (et dans le monde) un grand choc,
si bien que les gens se sont peu à peu regroupés devant les portes de
Kensington Palace. Diana sera enterré le 6 septembre 1997 à l'abbaye de
Westminster, à Londres.

La semaine qui suivra son enterrement, beaucoup
de fleurs seront déposées devant sa maison afin de lui rendre hommage.

_________________
Il y a l'amour. Et puis il y a la vie, son ennemie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Dominique~
Grisettes de Montpellier
Grisettes de Montpellier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6732
Age : 50
Localisation : Sud Seine et Marne FRANCE
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: 31 août 1867   Ven 31 Aoû - 13:51

Décès de Charles Baudelaire


Un an après son retour à Paris, le 31 août 1867, Baudelaire meurt à l'âge de quarante-six ans. Il est inhumé le 2 septembre au cimetière Montparnasse.

_________________
Il y a l'amour. Et puis il y a la vie, son ennemie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kali.SsBbw
Grisettes de Montpellier
Grisettes de Montpellier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6712
Age : 34
Localisation : Rive-Sud de Montréal
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: c'était un ...   Lun 3 Sep - 11:21

1189

Sacre de Richard "Coeur de lion"
Roi le 6 juillet 1189 après la mort d’Henri II, Richard Ier Coeur de Lion est couronné à Westminster le 3 septembre. Mais Richard Cœur de Lion est surtout préoccupé par les faits d’armes et décide un an plus tard de partir à la conquête de Chypre. Couronné de succès lors des Croisades notamment à Saint-Jean d’Acre, il subit aussi des revers comme à Jérusalem et se fait emprisonné lors de son retour en Europe par le duc Léopold V d’Autriche.




1650

Victoire de Cromwell à Dunbar
Cromwell et son armée parlementaire du Nouveau Modèle se rendent en Ecosse afin de mettre un terme à l'insurrection. En effet, les Ecossais ont reconnu leur roi en la personne de Charles II et rejettent ainsi le Commonwealth d'Angleterre. Parfaitement équipées et entraînées, les troupes de Cromwell mettent en déroute les forces du roi à Dunbar.




1651

Défaite de Charles II à Worcester
Charles II, fils de Charles Ier, exécuté sous l’influence d’Olivier Cromwell, tente de récupérer le pouvoir britannique. Talentueux militaire, Cromwell lui inflige une cuisante défaite à Worcester. Charles II sera alors contraint de fuir en France.




1658

Mort d’Oliver Cromwell
Après cinq ans de dictature, Oliver Cromwell meurt en laissant à son successeur, Richard, une nation fragile. En effet, ce dernier sera contraint d’abandonner le pouvoir dès 1659, laissant l’Angleterre au bord de l’anarchie militaire.




1759

La pape Clément XIII condamne l'Encyclopédie de Diderot
L'encyclopédie, oeuvre monumentale, n'est pas qu'un simple dictionnaire : Diderot y récuse l'idée de monarchie de droit divin et définit les limites de tout pouvoir, si bien que son "Encyclopédie", malgré le soutien du public, est violemment attaquée. L’impression et la diffusion des deux premiers volumes ayant déjà été suspendues en 1752, cette fois-ci, l’ouvrage est interdit. Il sera tout de même secrètement poursuivi par Diderot et le libraire Le Breton. Mais ce dernier censurera plusieurs articles à l’insu des auteurs, ce qui scandalisera Diderot lorsqu’il s’en apercevra.




1783

Fin de la guerre d’Indépendance américaine
Le traité de Paris signé entre la France et l'Angleterre met un terme à la guerre d'Indépendance américaine. L'Angleterre reconnaît l'indépendance des treize colonies américaines. Le traité de Versailles est signé le même jour entre l’Angleterre, la France et l’Espagne. La France se voit reconnaître la possession des comptoirs aux Indes, au Sénégal et à Saint-Pierre-et-Miquelon. En outre, la Grande-Bretagne perd Minorque et la Floride qui devient espagnole mais conserve Gibraltar. La jeune nation américaine n'adoptera sa Constitution que quatre ans plus tard et son premier président - George Washington - ne prend ses fonctions qu'en 1789.




1914

La Triple-entente officialisée
La France, le Royaume-Uni et la Russie renforcent leurs accords militaires et donnent ainsi un fondement politique stable à la Triple-Entente. Il s’engagent en effet à ne pas signer de paix séparée.




1928

Découverte de la pénicilline
Sir Alexander Fleming, professeur de bactériologie et chercheur britannique, découvre la pénicilline. Parti en vacances, il laissa son laboratoire quelques temps. A son retour, il s’aperçut que ses boîtes étaient recouvertes d’une sorte de mousse blanche et verdâtre. Avant son départ, il y avait déposé des staphylocoques. En observant plus attentivement la moisissure, qui se trouve être un champignon nommé "pénicillium notatum", il se rend compte que ses staphylocoques ne se sont pas développés à certains endroits. C’est ainsi qu’il découvre la substance bactéricide produite par ce champignon et qu’il la nomme pénicilline. Il faudra toutefois attendre les travaux d’Howard Florey et de Ernst Chain pour que la pénicilline puisse guérir, dans les années 1940.




1939

Premier prototype officiel de la 2 CV
Citroën présente la TPV (toute petite voiture), premier aboutissement d’une idée de Pierre Jules Boulanger : créer une automobile destinée aux classes populaires et paysannes. Le cahier des charges est à la fois simple et innovant : ne pas dépasser une consommation de trois litres aux cent kilomètres, faire 2 chevaux fiscaux, pouvoir transporter 50 kilos de bagages, traverser un chemin sans briser un œuf dans le coffre tout en adoptant la technologie chère à la marque, la traction avant. Sur la bonne voie, le projet est interrompu par la guerre et n’aboutira qu’en 1948.




1939

Londres et Paris déclarent la guerre à l'Allemagne
Suite à l'invasion de la Pologne le 1er septembre par les troupes allemandes, la Grande-Bretagne se déclare en guerre avec l'Allemagne à 12 heures. La France fait de même à 15 heures. La Seconde Guerre mondiale a démarré.




1943

L'Italie du côté des Alliés
Le gouvernement de Pietro Badoglio négocie l'armistice avec les Alliés et déclare la guerre à son ancien partenaire de l'Axe, l'Allemagne. Quelques mois auparavant, le débarquement anglo-américain en Sicile avait entraîné la chute du chef du régime fasciste italien, Benito Mussolini. La réaction allemande ne se fera pas attendre puisqu’elle déclenchera quelques heures plus tard l’invasion du pays et libèrera Mussolini le 12 septembre. Celui-ci se réfugiera dans le Nord, où il constituera la République de Salo. Quant au roi et à Badoglio, ils fuiront au Sud du pays, zone encore occupée par les Alliés.




1969

Mort de Hô Chi Minh
En plein conflit avec les Etats-Unis, le président de la République démocratique du Vietnam, artisan de l'indépendance du pays et de l'instauration d'un régime communiste, meurt d'une crise cardiaque à Hanoi à l'âge de 70 ans. Hô Chi Minh, qui a vécu en France de l'âge de 27 ans à 34 ans, a créé le parti communiste indochinois en 1930 et proclamé l'indépendance et la fondation de la République démocratique du Vietnam en 1945, ouvrant neuf années de conflit avec la France, alors puissance coloniale. Après la défaite française de Dien Bien Phû, les accords de Genève (1954) acceptent le partage du Vietnam en deux États, le Nord et le Sud. Hô Chi Minh entame pourtant la "libération" du sud en se heurtant cette fois aux Etats-Unis qui soutiennent le régime de Saigon. En avril 1975, le nom de Hô Chi Minh est donné à la capitale du sud.




1982

La mafia assassine Della Chiesa
A Palerme, assassinat du général Della Chiesa. Suite à cet attentat, l'Etat italien crée le Haut-commissariat pour la coordination de la lutte contre la délinquance mafieuse.




1991

Décès du metteur en scène Frank Capra
Le "cinéaste du bonheur", célèbre pour ses comédies humanistes et foncièrement optimistes ("Mr Smith au Sénat"...) meurt à l'âge de 94 ans. Né en Sicile en 1897, ses parents avaient émigré à Los Angeles.



2005


Encore les All-Blacks
Pour la dixième édition du tournoi des Tri-nations, la Nouvelle-Zélande s'impose pour la sixième fois. En dix ans, elle n'a laissé à l'Australie et l'Afrique du Sud l'occasion de s'imposer que deux fois pour chaque équipe.

_________________
...

I NEvEr WaNtEd To Be DiffErEnT I JuSt WaNtEd To Be ME !!!

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Dominique~
Grisettes de Montpellier
Grisettes de Montpellier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6732
Age : 50
Localisation : Sud Seine et Marne FRANCE
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: 3 septembre 1969 : mort d'Hô Chi Minh   Lun 3 Sep - 15:03

Hô Chi Minh, poète et fondateur président de la
République démocratique du Viêt-nam, meurt d'une crise cardiaque à
Hanoi. Il quitte la France en 1923, où il adhère et milite au sein du
parti communiste, afin de suivre un enseignement politique en U.R.S.S..

Après avoir été chargé de répandre la doctrine révolutionnaire en
Extrême-Orient, il créé en 1930 le parti communiste indochinois et le
Front de l'indépendance du Viêtnam.

Le 2 septembre 1945, Hô chi Minh
déclare l'indépendance de la partie orientale de la péninsule
indochinoise. Après avoir rompu avec la France en 1946, il commande la
lutte contre la métropole, qui prendra fin avec la bataille de Diên
Biên Phu et la retraite des forces françaises.

Les accords de Genève en
1954 reconnaissent l'indépendance du Laos, du Cambodge et le partage du
Viêt-nam en deux États, au nord et au sud du 17e parallèle. Après avoir
éliminé ses adversaires politiques, le président de la république du
Viêt-nam sud, Ngô Dinh Diêm se retrouve face à ses ennemis : les
Viêtminhs communistes de la République démocratique du nord, présidée
par Hô Chi Minh et alliée à l'U.R.S.S. et à la Chine.

A partir de 1961,
les États-Unis renforcent considérablement leur aide au sud Viêt-nam
puis entrent en guerre contre le nord, et ce jusqu'en 1973, date du
cessez-le-feu signé à la conférence de Paris.

_________________
Il y a l'amour. Et puis il y a la vie, son ennemie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Dominique~
Grisettes de Montpellier
Grisettes de Montpellier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6732
Age : 50
Localisation : Sud Seine et Marne FRANCE
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: 4 septembre 1886 : reddition du chef apache Geronimo   Mar 4 Sep - 12:13

Né en Arizona en juin 1829, Geronimo appartient à
la tribu des Chiricahua dont il devient le chef respecté par tous.

A
l'été 1858, en l'absence des guerriers, les Mexicains attaquent le camp
de Geronimo et massacrent femmes et enfants. Geronimo perd sa mère, sa
femme et ses trois enfants. Dès lors, le chef apache et ses guerriers
enchaînent raid sur raid côté mexicain et américain.

La guérilla apache
fait rage dans le Sud-Ouest américain entre 1862 et 1872. Traqué et
pourchassé, Geronimo se rend le 4 septembre 1886 et dépose enfin les
armes. En 1894, les Chiricahuas sont rapatriés dans l'Ouest, non dans
leurs terres, mais à Fort Sill dans l'Oklahoma.

Le chef Apache
Geronimo meurt le 17 février 1909, à l'âge de 80 ans. Avec lui
disparaît un des symboles les plus forts de la résistance à
l'envahisseur américain.

_________________
Il y a l'amour. Et puis il y a la vie, son ennemie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Dominique~
Grisettes de Montpellier
Grisettes de Montpellier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6732
Age : 50
Localisation : Sud Seine et Marne FRANCE
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: 5 septembre 1905 : fin de la guerre russo-japonaise   Mer 5 Sep - 11:49

Le 10 février 1904, la flotte japonaise coule 7
navires russes ancrés à Port-Arthur en Mandchourie et 8000 soldats
japonais débarquent en Corée, marchant vers la capitale Séoul.
L'empereur du Japon déclare ainsi officiellement la guerre à la Russie,
lui reprochant ses ambitions en Corée et en Mandchourie.

Le
2 janvier 1905 la garnison russe capitule à la base navale de Port
Arthur. Le 27 mai, la Russie subit une cuisante défaite à la bataille
navale de Tsushima (35 navires russes perdus sur 38

Le 5 septembre
1905, la Russie signe avec le Japon le traité de Portsmouth mettant fin
à près de deux années de conflits. La Russie est contrainte de céder au
Japon : Port Arthur, la péninsule de Liao-Tung, le sud de Sakhaline, le
protectorat sur la Corée et la Mandchourie du Sud.

Sans l'intervention
du président Roosevelt et la médiation américaine, les concessions
auraient été encore plus lourdes pour la Russie vaincue. Le régime
tsariste sort ébranlé de cette guerre qui révèle une nouvelle grande
puissance militaire : le Japon.

_________________
Il y a l'amour. Et puis il y a la vie, son ennemie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: c'était un ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
c'était un ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Et si Stitch était un obsédé? (CONTENU POUVANT CHOQUER LES ENFANTS)
» SAL "c'était en décembre" d'AMAP
» [DreamWorks] Shrek 4 : Il Était une Fin
» Cette grandeur qu'était Rome (The Grandeur that was Rome)
» T.Trilby - Il était un petit chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BêTiZeS AcIdUlÉeS :: Le Grand Salon :: La vie de tous les jours-
Sauter vers: